AZARY
Consultant commercial Paris, France Joined: 2017
Quel est votre meilleur souvenir chez Groupon? Lors de mon arrivée, c’était de voir l’ambiance de travail très détendue dans l’équipe Inside, tu sens que tout le monde est à l’écoute pour t’apporter de l’aide si besoin. La première question que je me suis posée, était comment réussir dans un tel environnement alors que je viens des entreprises où tout paraissait verrouillé. Après une période d’observation me permettant de comprendre les codes, j’ai tout de suite pris le pli et capté les ondes positives pour accélérer mon intégration. Parlez-nous de votre travail! Que faites-vous? Qu’est-ce qui vous plaît le plus? Je fais partie de l’équipe Sales Inside, mon travail consiste à recruter les nouveaux partenaires en fonction des besoins sur le site. Ce qui me plaît, c’est qu’il s’agit de chasse, au quotidien, il faut trouver des établissements de qualité avec un focus sur le Food & Drink. C’est une mission à triple objectifs où il est nécessaire de satisfaire les partenaires en ayant la bonne construction des deals pour attirer le plus de clients, satisfaire les clients lorsqu’ils visitent le site Groupon parce qu’ils trouvent les bons deals au bon prix et bien-sûr nous satisfaire parce que les deals génèrent assez de chiffre d’affaire pour l’atteinte des Targets. Quel est le plus gros défi que vous ayez rencontré? Pour un sale, le plus gros défi reste au quotidien la signature des partenaires de qualité avec la bonne construction des deals pour générer du chiffre. L’ancien système de rémunération consistait à constituer son portefeuille partenaire et le compléter mois par mois pour performer. Depuis février, le système a changé, cela change l’approche parce qu’il faut chasser continuellement pour garder le cap vers les objectifs mensuels. Qui ou qu’est-ce qui vous inspire? Je suis inspiré par les belles aventures humaines où l’improbable devient possible grâce la persévérance et la pugnacité. En même temps, je suis originaire d’un pays où la survie est de mise, il faut savoir s’adapter à tout type d’élément : politique, catastrophes naturelles entre autres qui forgent une force de caractère nous amenant à être pragmatique pour avancer dans mes différents projets de vies. Quelle a été votre première impression de Groupon en tant qu’employeur? Ma première impression a été que Groupon est un lieu où il faisait bon de travailler. Il y a des petites attentions qui ne trompent pas. Cafétéria aménagée pour les heures de pauses, table de ping-pong, cours de yoga pour se détendre et tournois de babyfoot pour les initiés, ce sont des petites choses qui à première vue semblent banales mais qui sont très importantes pour le bien-être des salariés.
En quoi votre travail impacte la mission de Groupon de devenir une habitude quotidienne en commerce local? En recrutant des partenaires de qualité et de belles offres qui ne se trouvent pas sur le site. J’œuvre à donner envie aux clients de revenir quotidiennement. C’est de cette manière que nous allons arriver ensemble à faire de Groupon une « Market Place » incontournable. Il y a tout plein d’extraordinaires histoires Groupon. Quelle est votre plus grande réussite et/ou votre plus grande fierté? Le fait d’avoir eu le prix BEST CSAT 2017 m’a conforté dans ma manière de travailler. Certes le but des chasseurs est de signer un maximum de contrats, mais il faut essayer de faire ce travail de questionnement afin d’affiner au mieux l’analyse qualitative de chaque établissement pour éviter le mécontentement des clients et d’assurer la pérennité de chaque deal sur le site. Bien entendu, dans cette approche, en ayant le premier contact avec le partenaire, j’essaie de faire le mieux que possible pour assurer la première phase de formation. Surtout j’essaie de sensibiliser les partenaires sur l’importance de bien prendre en charge chaque client de manière personnalisée pour générer des appréciations positives sur le site et sur les autres supports web. Vos parents : que croient-ils que vous faites? Rien de spécial car, pour eux, un travail reste un travail, le plus important c’est de gagner sa vie honnêtement. Cela me va très bien comme cela, car même si les conseils des autres sont très importants pour moi pour m’améliorer et avancer, j’aime autant garder mon indépendance pour prendre mes décisions en toute tranquillité. Participez-vous au programme de bénévolat employé? J’ai participé à la journée resto du cœur qui est une bonne expérience entre collègues et c’était l’occasion de donner un peu de temps pour aider ceux qui en ont le plus besoin. En plus tout s’est passé dans une ambiance décontractée avec les collègues et si cette action a permis d’apporter un peu de bonheur aux plus démunis, que demander de plus ?

Que faisiez-vous avant Groupon? Comment vous y êtes-vous retrouvé?

Avant Groupon ? Si le monde du travail était une sphère, j’aurais pu dire que j’ai parcouru mon petit monde tout en restant dans le milieu commercial et au contact de la clientèle d’où cette appétence pour la satisfaction des clients. J’ai eu l’occasion d’exercer dans le milieu des télécoms en tant que sale et manager, j’ai œuvré aussi dans la télévente, dans la publicité en tant commercial terrain, dans la formation en tant que consultant formateur. Autant d’expériences qui ont facilité mon adaptation dans tous les milieux : professionnel, personnel et dans la vie de tous les jours. C’est une richesse pour moi d’avoir côtoyé des personnes d’univers différents. Cela me permet aujourd’hui de me sentir comme un petit poisson au milieu d’un grand océan.

Vous avez sans doute une vie en dehors de Groupon. Quelles sont vos occupations à l’extérieur? Vos loisirs?

En dehors de Groupon, je fais des choses toutes banales, m’occuper de ma famille qui occupe la plus grande place. Je pense qu’il faut un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Un déséquilibre peut être néfaste en tout point. J’aime le voyage, en même temps, mon origine et ma vie actuellement me permettent de comprendre l’importance de voyager et découvrir d’autres horizons, d’autres cultures et d’avoir une vision positive du monde qui nous entoure. Le sport est important pour moi car, il me permet de m’évader et d’oublier momentanément les petites difficultés de la vie.

Avez-vous été référé à Groupon par un employé? Qui était-ce?

Vu de l’extérieur, Groupon à mon âge, je ne pensais pas à Groupon comme nouveau challenge. Pour moi, Groupon était une grande startup où travaillaient uniquement des jeunes de moins de 30 ans. Une amie, Guylaine Matthew, a intégré Groupon, m’en a parlé positivement et m’a coopté. Maintenant que j’y suis, je ne regrette pas.

Si vous pouviez occuper un autre emploi pour une journée, quel serait-il et pourquoi?

Je ferais de la formation car j’aime transmettre et en plus j’ai une petite expertise dans le domaine. C’est un moyen de partager son vécu avec les autres. On transmet tout en apprenant.

Votre rôle existe sûrement dans d’autres entreprises que Groupon… alors qu’est-ce qui rend votre mission chez Groupon unique?

Je me souviens d’une question qu’un employeur m’a posée lors d’un entretien il y a 17 ans, du moins une remarque qui était la suivante, « vous avez la réputation de ne pas rester longtemps en poste, en quelque sorte vous êtes quelqu’un d’instable », et ma réponse était très simple, si je ne reste pas longtemps dans un poste c’est que je n’ai pas pu trouver le motif de satisfaction nécessaire à cette stabilité. Suite à cela, j’ai été recruté et j’ai passé près de 11 ans dans cette entreprise en franchissant pas mal d’étapes avec plus ou moins de difficultés et c’est la partie la plus riche de ma carrière. Tout cela pour dire que si je reste chez Groupon c’est que je m’y sens bien. Sans la cooptation et la présentation positive de mon amie, je n’aurais peut-être jamais intégré Groupon. L’atmosphère de travail est agréable, j’ai cette impression qu’il y a toujours cette recherche pour que les employés se sentent bien.

Dites-nous quelque chose qui pourrait nous surprendre à votre sujet!

Je suis tellement détente qu’une fois, en vacances avec ma copine à Barcelone, on s’est endormi sur une petite place sans se soucier de quoique ce soit.